Techniques infaillibles pour le/la garder

Après de nombreuses années de vie de couple (peut être bien trop nombreuses à l’échelle de ma courte vie) je ne pense pas faire partie de la catégorie des gens chiants ou compliqués à vivre, mais le fait est que je ne suis plus en couple, ce qui veut dire que ma technique est mauvaise. J’en ai conclu qu’en plus d’avoir été la moitié parfaite de mes moitiés (sans fausse modestie, euhm), je suis par nature quelqu’un de doux, aimable et foncièrement bon et gentil. Mais voilà, le recul me fait dire que ce n’est pas une bonne solution. Les personnes comme moi, et comme, à n’en point douter, certains d’entre vous, accordent bien trop facilement leur confiance et sont bien trop faciles à vivre pour se faire respecter. Bref, trop douces pour ce monde de brutes, elles se font laminer dans la machinerie de la vie et éjecter quand les éléments s’acharnent ou que d’autres opportunités se présentent.

Suite à cette prise de conscience, j’ai longuement réfléchi à la question et j’ai développé une solution théoriquement infaillible -ou plutôt un ensemble de techniques à appliquer- pour garder sa moitié.

Rien que pour toi, cher lecteur en quête de réponses, je te propose de lire en exclusivité ces techniques infaillibles pour garder l’autre près de toi, cette recette miracle, pour une vie de couple durable.

Créer une addiction à soi

Pour commencer doucement, sachez que vous pouvez assujettir votre bien aimé(e) avec des choses triviales, comme par exemple :

-par le sexe : soyez indispensable au lit, soyez le graal, la divinité tant attendue, le gardien des portes des plaisirs nocturnes.

-par la nourriture : soyez un chef, le chef de son estomac, commandant de ses papilles.

-par vos relations professionnelles : vous êtes le rouage indispensable, la connexion, pour son avenir professionnel.

-par l’argent et/ou le confort et la sécurité matérielle.

Bref, l’autre a désespérément besoin de vous pour connecter les éléments indispensable à son bonheur, pour être heureux, argent, confort de vie, sécurité et tranquillité d’esprit, vous avez su vous rendre indispensable en lui offrant ce qu’il/elle désire et en comblant ses espoirs. Soyez celui ou celle qui rendra le monde qu’il connaissait jusqu’alors fade et morne.

Vous quitter serait assimilé à la perte des éléments indispensables à son bonheur et aurait pour conséquence de faire s’effondrer son monde … c’est un bon début !

Savoir être jaloux

Etre jaloux est tout un art. Il faut s’insurger contre tout ce qui détourne votre moitié de vous. Commencer par les autres personnes du sexe opposé est un début prometteur qui semblera logique et raisonnable, tolérable, voire flatteur pour votre ami(e) … mais toute la finesse sera d’étendre insidieusement, au fil du temps, ce comportement à tout ce qui n’est pas vous. Ses amis, sa famille, son travail, ses hobbies … insurgez vous du moindre de ses projets qui ne vous inclura pas. Il/elle finira par ne plus rien faire sans vous (ou ne plus rien faire du tout pour rester avec vous). Il/elle s’isolera du monde qu’il/elle côtoyait avant de vous rencontrer. Vous devenez son seul et unique monde, son univers. Peu à peu vous affaiblirez ses défenses psychologiques et ferez de lui/elle un genre de zombie incapable de se projeter dans une situation où vous ne serez pas inclus(e) … incapable de se projeter dans un avenir sans vous. Voilà qui semble terriblement facile, n’est-ce pas ?

L’art de faire la gueule

Faites la gueule sans raisons. Il/elle rentre du boulot, faites la gueule. Il/elle n’a pas mis ses affaires sales dans le panier à linge, faites la gueule. Il/elle fait à manger, faites la gueule. Il/elle vous sourit, faites la gueule. Il/elle est heureux, faites la gueule. Il/elle vous fait un cadeau ou a une douce attention à votre égard, faites la gueule. Bref, vous avez compris, la logique, faites la gueule de façon hautement imprévisible et parfaitement aléatoire. Laisser-le/la craindre votre réaction, engueulez-le/la pour tout et rien.

Savoir dévaloriser l’autre

Rabâchez-lui qu’il/elle fait tout de travers, que c’est un(e) bon(ne) à rien. C’est un(e) empoté(e) imbécile à deux mains gauches. Il/elle ne fait jamais rien de bien, sans vous pour lui dire quoi faire et comment. Une chance que vous soyez là pour faire de lui/elle quelque chose, sinon il/elle serait encore dans la fange de laquelle vous l’avez sorti(e). Vous êtes décidément ce qu’il y a de mieux dans sa vie !

Utiliser la technique écossaise

Soufflez le chaud et le froid. Par exemple, suite à votre coup de gueule et vos insultes, soyez doux comme le miel, tendre comme le beurre, soyez généreux/se et faites-vous pardonner vos excès par d’aimables excuses quelques attentions et pourquoi pas un beau cadeau. Une fois l’équilibre rétabli, frappez au moment où il/elle ne le verra pas venir, revenez aux insultes, coup de gueule et autres procédures de dévalorisation standard citées plus haut.

Pour résumer

Sachez créer la terreur, sachez créer l’appréhension, sachez générer une dépendance si grande que sa vie sans vous ne serait que tristesse et désolation, sachez être indispensable à son corps et son esprit. Et là, vous serez certain de garder un couple solide et indissociable aussi longtemps que vous le souhaiterez.

Si vous maitrisez bien ces techniques, vous pourrez également devenir gourou d’une secte ou politique … ou ce que vous voulez. L’esprit humain se manipule si facilement de nos jours faut dire …

2 commentaires pour “Techniques infaillibles pour le/la garder

  1. Hara kiri

    Ben, je comprends pô. J’ai tout fait comme tu as dit et pis il est parti…
    Je n’ai peut-être pas encore la maîtrise totale de toutes ces techniques…
    En tout cas continue d’écrire

    3 février 2016
  2. the scientist

    Tu t’es fait Hara kiri ! Merci bien amie lectrice et bravo d’avoir éprouvé ces technique avec courage et bravoure !

    23 mars 2016