Quitte-moi ! : Comment se faire larguer ou la rupture passive

rupture passive boulet se faire larguerAmi lecteur, tu as, encore une fois, séduit une cible bien mieux que tu ne l’avais espéré et tu te retrouves prisonnier d’une relation pénible, trop sérieuse et trop envahissante à ton goût ? Tu rêves de te faire larguer ? Je me félicite encore une fois d’avoir LA réponse à tous tes soucis : la rupture passive.

Il est des univers qui te semblent restreints. Des perspectives bloquées par des murs sombres et incontournables. Les boulets que tu traines à chaque pas t’épuisent, autant que les sirènes qui hurlent ton quotidien. Inutile de t’autodétruire en changeant une ampoule dans ta baignoire dans un logement d’avant 1978 (qui est d’ailleurs une mort bien idiote … mais y’a-t-il une mort intelligente ?), j’ai la solution à tous tes malheurs.

Si pour certains, l’ayant initiée ou non, la rupture est une étape pénible à franchir, pour toi elle serait une libération bien attendue, une fête, une célébration. Mais hors de question d’en être l’instigateur. Tu n’es pas un être cruel, mais un humain très humain, l’âme emplie d’une compassion et d’une saine tendresse envers tes semblables. Donc non, tu ne seras pas le bourreau de ton couple, tu ne seras pas le brise-cœur, ni l’égoïste de base. Hors de question de te salir les mains, et donc, de ternir ton égo que tu tripoterais avec les suscitées main sales. Non.

La personne que tu as aimé avant mérite bien mieux qu’un vulgaire « t’as pris 20kg et tu ne m’excites plus grognasse/gros porc », ou même un « je t’ai trompé(/e) avec John (/Cindy) et il (/elle) en a une (/des) bien plus grosse (/gros) ». Non.

Bien que, reconnaissons-le, tout cela soit, à l’instar de John et Cindy justement, bien tentant, non.

Ça demanderait à faire face aux larmes, aux crises de nerfs, aux éclats de voix, à la tristesse et à la rage de ta future-ex-moitié. Donc hors de question de lancer l’attaque, hors de question d’instiguer les hostilités. Tu seras l’être passif par excellence et tu parviendras tout de même à tes fins. Comment te faire larguer avec finesse et brio ? J’y viens.

Résumé des épisodes précédents

Pour commencer et pour rappel, certains points des articles L’art de ne pas séduire et Se débarrasser d’une conquête ennuyeuse sont recyclables dans la vie de couple. Mais ces conseils induiraient, pour la plupart de mes lecteurs mentalement équilibrés, un changement de comportement bien trop brutal pour être crédible dans ce contexte de vie à deux depuis quelques temps. Je te laisse cependant seul juge de la crédibilité que tu souhaites donner à ta rupture passive.

La rupture passive, 3 règles simples pour se faire larguer

Devenir horrible

-Que ce soit physiquement ou intellectuellement, cela doit s’effectuer graduellement. Par exemple, ami lecteur, tu peux lentement devenir une chieuse de premier ordre, que tu sois une femme ou un homme, c’est plutôt efficace sur les gens intelligents.

-Des petits détails, comme utiliser les pages du livre préféré de votre moitié comme papier toilette, est une bonne idée … mais je vous recommande de ne prendre que les dernières pages (celles avec le dénouement ou celles où on apprends le nom du tueur) et que cela soit très discret.

-Physiquement, amie lectrice, le fait de cesser de se raser est un petit pas en arrière pour l’homme, et un grand pas à reculons, si, en plus de ça, tu diminues la qualité de ton hygiène corporelle.

-Il y a également le fait de devenir égoïste au lit qui est foutrement efficace ! Frustre ta moitié autant que possible et à terme elle te quittera ! … enfin, attention parce que si elle se met à te tromper, elle peut également trouver son équilibre dans une relation zombie et cela peut s’éterniser sans que tu ne parviennes jamais à te faire larguer. A utiliser avec finesse donc.

-Pour finir, je recommande une obésité morbide et la consommation de ses ongles de pieds … ce serait d’ailleurs chouette si le second point pouvait impliquer le premier …

Devenir un gros con/ une connasse

-Un bon début serait d’oublier les anniversaires (de naissances, de mariage ou de début de relation, tous en somme) et les évènements de couple en général. Ainsi ta moitié se dira que ton silence assourdissant concernant l’évènement en question n’a pour but que de maintenir le suspens … jusqu’au jour J où, bien évidemment, il n’y aura rien de prévu. Imagine l’ampleur de sa déception … bref, tu es un génie. Ta moitié pourra affirmer haut et fort qu’elle sort avec un(e) con(ne) !

-D’une façon général, tu te dois, d’ailleurs, d’oublier toutes les petites attentions que tu pourrais avoir à l’égard de ta moitié.

-Idéalement, je te conseille de te mettre à tout compter : « Bon, je viens de passer mon dimanche chez tes parents, donc tu me dois 6h de ma vie. Du coup, cette semaine, tu feras les courses, la bouffe, les tâches ménagères et tu me feras un massage de 26 minutes, on devrait être quitte ».

-L’idéal et le plus efficace, serait de s’arranger pour se faire surprendre au lit par sa moitié avec quelqu’un d’autre. Là c’est bien violent, ça pète en explosion nucléaire et y’a des bouts partout. Mais j’ai cru comprendre que tu ne souhaitais pas de crise de rage ou de larmes donc on oublie cette idée et on est beaucoup plus subtile.

Devenir un gros con / une connasse, mais en toute subtilité !

-Tu peux la jouer machiavélique en incitant une personne de sexe opposé (ton ex-moitié, ton ami(e), peu importe) à envahir votre vie de couple. Avec des messages, des commentaires, voire des menaces de mort à l’intention de ta moitié actuelle.

Le harcèlement peut avoir son petit effet pour se faire larguer, mais si ça n’est pas le cas, tu peux inciter la suscité personne à envoyer un message bienveillant à ta moitié actuelle « John couche avec moi quand il dit qu’il va faire des courses, je dis ça pour te prévenir que c’est un connard ».

-L’envoi d’un SMS par erreur intentionnelle est un tel classique, que son exploitation à tes fins te semblera d’une évidence éclatante.

Pour clarifier ça, voici quelques exemples. Imaginons que John et Cindy soient en couple.

Exemple 1

John > Cindy (envoie par « erreur »), 16:18 : Je t’aime Bébé

John > Cindy, 16:19 : Oops, pardon, je me suis trompé de destinataire

John

Exemple 2

John > Cindy, 11:21 : On se voit ce soir ?

Cindy > John, 11:23 : Désolée Chéri, je vois Brenda pour un ciné entre filles, on se voit demain, bisous, je t’aime !

Cindy > John (envoie par « erreur »), 11:24 : C’est bon il a tout gobé, je suis toute à toi ce soir, je t’aime

Cindy

(J’ignore si ces exemple sont très clairs, mais dans ma tête ils le sont et c’est très drôle)

Bon, j’aurais surement encore foultitude conseils et bonnes idées à te donner pour parvenir à tes fins et te faire salement plaquer par ta moitié, ami lecteur, mais je ne tiens pas à te donner toutes les solutions à tes problèmes sinon tu deviens un assisté passif et c’est mauvais pour tes cellules grises … Bon, ok, aller, un dernier conseil bonus infaillible pour la route :

Si vous ne vivez pas ensemble, il y a la technique qui consiste à faire le mort, à ne plus donner aucun signe de vie pendant des jours, des semaines, voire, des mois. Ta cible te saura cruel (ou mort) et t’en voudra probablement pour cette frayeur … enfin si tu n’es pas mort tout du moins … car si tu es mort je crois que le fait de te faire larguer ou non par ta moitié est bien le cadet de tes soucis.

6 commentaires pour “Quitte-moi ! : Comment se faire larguer ou la rupture passive

  1. bulletriper

    j ai adore lire differents sujets et je retrouve en toi, une grande creativite dans le but de conquerir le monde…

    je m egare a mon tour, je voulais rajouter une technique sans egale pour obtenir la rupture passive : l ami(e) asexue(e) vers qui on pousse l autre …
    finesse quand tu nous tiens !!!

    je viens de la tester en live, ca marche !!!!

    en effet, pour obtenir une liberte cherie, et me debarrasser d un boulet pesant et fatiguant, ne vivant que dans son passe, j ai donc introduit dans ma cellule de couple zombiesque, un ami asexue,
    fraichement celibataire.
    de fait, je l ai fait entrer dans la maison ( ce qui est bien c est que tout le monde dit apres coup, oh mon pov vieux, tu as fait entrer le loup dans la bergerie , yerk yerk yerk je suis machiavelique en fait !!!).

    et la j ai ouvert les vannes ddes plaintes sur ma superbe moitie, aupres de ce monsieur, laissant planer le doute sur mon envie de continuer ma relation.
    comme on le sait tous, un homme celibataire, de plus venant de se faire larguer comme une vieille chaussette, est a l affut d opportunite pour regonfler son ego, surtout quand il vieillit et que le sacrifice offert a celui ci est plus jeune de dix ans…
    bref c est a que la magie opere, j organise des diners, ou je cuisine pour les laisser parler ensemble, faire connaissance et decouvrir des points communs…
    ouh je crois que ca marche…
    et la mon dieu pendant des semaines, je n entends plus que des mots le concernant,  » oh il a pas eu de chance, c est une conne, il est vraiment gentil ». on le sait tous, la majorite du temps, quand
    une femme ne parle sans cesse d un homme, c est qu il y a baleine sous gravillons ‘ ca marche aussi pour les hommes qui parlent de certaines femmes…)

    avec les moyens de communication actuels, il a ete facile que de les mettre en contact… fb, sms, mails, portable enfin la totale!
    jusqu au moment, ou le week end, cense passer un moment tranquille sans enfants, et pour retrouver un peu de notre couple, pouf la phrase qui commence a indiquer que ca marche ( euh remachiavel je suis !!!), tiens si on disait a phil de venir passer le we avec nous…

    yes yes yes !!!

    mais le souci, c est qu il devient envahissant, et peut vous filer le doute avec une telle technique, ne l oubliez pas !!! ca risque aussi pour soi meme l effet inverse que la rupture passive, c est la porte ouverte a la jalousie, voir la rupture active !!!!

    donc il faut laisser courrir, sans trop reagir, et eviter d y mettre de la distance entre eux… rappelez vous, vous ne maitrisez plus rien …on devient spectateur du big bang entre deux personnes
    !!!
    un conseil, pour accelerer les choses, partir seul quelques jours,( moi je suis parti 10 jours chez mes parents, en vacances, avec mon fils, hihihi ), et leur laisser la place pour eux et les points communs…
    bref au retour et meme qques jours avant, surprise, j ai recu et entendu le graal tant recherche :  » je te quitte, j ai besoin d epanouissement personnel, je pars pour moi … et sa valise de
    raisons les plus abracadabrantes !!! ».

    et la vous decouvrez apres avoir jouer la surprise, apres qques jours, que votre petit virus, trojan ou cheval de troie introduit dans votre couple, a fonctionne et qu elle est parti avec lui !!!
    victoire la technique est eprouvee et validee ! je suis bien un machiavel en puissance !

    ps :
    revers a la medaille de la technique dite de la taupe, c est la jalousie…
    c est un risque d une telle methode…
    j y ai goute, je parle en connaisseur !
    alors preparez vous a l avance, blindez vous et soyez pret a tous les sacrifices et aux pires lachetes !
    n oubliez pas non plus jouer le jeu du surpris et de l innocence, bafoue par deux personnes denues de respect, de franchise et d honnete !
    vous devez la victime, la pauvre petite creature trahie et traumatise…

    donc cette technique, je la partage avec vous tous…mais faites bien attention car c est ultra efficace mais pas sans effet secondaire !

    encore merci a to pour tout les articles, un pur regal !!!!

    25 septembre 2012
  2. the scientist

    Ami lecteur, je ne sais si je dois t’applaudir ou te plaindre, effectivement, mais, dans l’optique d’une rupture passive calculée, respect, chapeau bas. Cette technique du cheval de Troie, quelle
    redoutable efficacité ! On en prendra tous de la graine ! Passer pour une victime, c’est la cerise, que dis-je orfèvrerie cerisière (?) sertie de diamants sur le gâteau en or massif. Merci d’avoir partager cette recette avec nous tous, voilà qui a enrichi mes propos de quelques carats.

    25 septembre 2012
  3. DarkGally

    oh je suis fan de toi depuis que tu as rejoins SBG ^^
    C’est simplement que je commente peu :p

    25 juin 2012
  4. the scientist

    Trop d’honneur, je vais rougir ! Les commentaires sont rares en ces pages didactiques du coup je pars du principe que j’écris des choses parfaites. Merci de me permettre de passer encore les portes en m’évitant le melon grâce à une intervention de circonstances. Agite ta jolie plume par ici quand tu veux, elle est toujours la bienvenue.

    26 juin 2012
  5. DarkGally

    Excellent !!!
    Le coup de l’obésité morbide peut marcher…mais est-ce que ça ne ferait pas fuir John aussi ??

    24 juin 2012
  6. the scientist

    Intéressant … afin de créer un joli tour de passe-passe pour ne pas passer pour quelqu’un qui n’a pas pensé à tout, je répondrais que le postulat de départ est de se faire plaquer par son John (ou sa Cindy) actuel(le) … peu importe si, après coup, il est moins aisé de se trouver une nouvelle moitié, le but étant, avant tout, de retrouver un célibat égoïste et salvateur !

    Néanmoins, je te l’accorde, dans un contexte théorique de reconquête future d’une nouvelle cible éventuelle, après l’obésité morbide, une saine anorexie, une consommation aigüe de laxatif à base de fougère et la pose de faux ongles de doigts de pieds seraient probablement de rigueur.

    Merci pour la mise en évidence de ce point qui nécessitait un éclaircissement, DarkGally, et tu me vois en joie de te compter parmi mes amies lectrices !

    25 juin 2012

Laisser un commentaire